LE MECANISME DE LA BEAUTÉ

Les mathématiques sont l’outil de lecture privilégié du monde moderne mais sont-ils l’unique façon de déterminer, d’identifier ce que nous analysons?

Le nombre d’or est un chiffre obtenu par une formule mathématique qui fut découverte au temps de l’antiquité, pour ce qui est de la définition du dictionnaire. La logique de cette formule est de déterminer une équation de la beauté physique et esthétique.

Les scientifiques ont analysé des standards de beauté naturelle, ils les ont confrontés les uns aux autres en fonction de leur structure géométrique et ont figé pour résultat un « nombre » qu’ils qualifient « d’or », car générateur universel du phénomène de beauté.

Leonardnbredor

Ce que nous pouvons dire d’un point de vue collégial, c’est que tous les goûts sont bien dans la nature mais ils n’omettent pas la possibilité d’être régis par une notion évoquant l’harmonie de façon irrésistible et naturelle. Un aspect de la gravité venue de l’univers pour nous formater selon ses règles d’existence et de transformation.

Pour exemple, je reprendrai ce que les scientifiques avouent avec stupéfaction, la coquille de l’escargot est très proche de la construction géométrique des galaxies de l’univers. Cette comparaison peut se transposer dans de nombreux cas que nous identifions avec nos sens, avant toute mathématique, car nous déterminons s’il est plus ou moins beau de façon générale.

175822247-neon-couleur-coquille-d'escargot-malaisie-luire

Cette manifestation d’un diapason universel, encadrant les phénomènes de beauté dans l’affect de l’homme, prouve une fois de plus que nous sommes réunis en une base unique et ineffable.

Mais elle prouve aussi, que nous sommes dotés d’outils extrasensoriels pour lesquels les connaissances scientifiques nous éclairent que trop peu sur ce savoir suprême. Dans ces outils réside selon moi, l’avenir et les prochaines évolutions de l’homme par son adaptation à une nouvelle intelligence qui sera le pygmalion de l’humanité.

ngc1232

Comment imaginer désormais que si la beauté terrestre est sous influence des formes et règles de l’univers, comment ne pas envisager, avec raison et réalisme, qu’il en est de même pour notre intellect et notre spiritualité commune?

Transposer le nombre d’or à une valeur spirituelle dans le coeur de l’homme et vous aurez un tableau s’offrant à vous qui crie: « regarde tout n’est qu’un, tout naît en un point et s’en retourne vers l’éternité. Le tout est un. Vous tous humains, vous n’êtes qu’un. »

 

Voici une source précieuse d’un livre du CNRS, Fernando Corbalán — «Le Nombre d’or» — Images des Mathématiques, CNRS, 2013

 

Even Moshia